015Il n'y pas de Ramadan sans dattes. C'est une des premières choses qu'on pense généralement à acheter, encore faut-il savoir les choisir pour avoir des dattes à point, sucrées comme il faut. Visiblement, je ne suis pas encore au top pour ce qui est de choisir les dattes puisque les premières que j'ai acheté (un peu à la dernière minute par manque de temps) ont été qualifiées de "sans plus". Monsieur, fan de dattes, en a donc acheté d'autres.

Comme il fallait tout de même utiliser les premières, j'ai cherché quelques idées et je les ai utilisé de 2 manières : dans un gâteau (bientôt sur ce blog) et en simples "fruits déguisés".

Pour cela, il vous faut : des dattes, de la pâte d'amande de différentes couleurs, du sucre semoule et de l'eau de fleur d'oranger.

014

Il suffit ensuite de frotter les dattes avec du papier absorbant imbibé d'eau de fleur d'oranger, de les inciser pour retirer le noyau, de les fourrer d'un boudin de pâte d'amandes et de les rouler dans du sucre semoule (on met le sucre dans une boite hermétique, on ajoute les dattes fourrées, on ferme la boîte et on secoue).
Pour le fun, on peut éventuellement faire quelque petites incisions sur la pâte d'amandes pour faire joli.

017

Et d'un coup les dattes dites "sans plus" ont plus d'attrait. Facile, non ?


Petite information pour ceux et celles que cela intéresse et pour répondre aux nombreux emails reçus (pour demander si j'avais de bonnes adresses d'endroits où manger un bon repas de "ftour") : Half-time a publié aujourd'hui un billet à ce sujet avec leur bonne adresse, L'Alambra. Toutes les informations se trouvent ici.

Pour ma part, plutôt que des bricks ou autres spécialités ramadanesques qui ne vont pas manquer de revenir souvent, je prendrais plutôt un Biggy Time !