En ce moments les week-ends se suivent et se ressemblent : aller chercher Adam chez mes parents le vendredi soir, rentrer à la maison préparer le dîner, vaquer à diverses tâches ménagères dans une maison pas complètement finie, au milieu des cartons, aller faire les courses donc prendre la voiture, aller au supermarché du coin, prendre un caddie (beurk), faire les rayons en essayant de ne rien oublier, attendre des heures à la caisse car bizarrement le monde entier s'est donné rendez-vous le samedi matin dans le même supermarché, payer, mettre les courses dans la voiture, rendre le caddie, rentrer à la maison, etc etc etc.

A ce rythme là, l'heure du déjeuner arrive rapidement et "oops" on n'a rien préparé (le fait de ne pas avoir de four handicape psychologiquement et on a l'impression qu'on ne peut plus cuisiner !). Juste le temps de bricoler un plat rapide (mais complet) pour les enfants, de les faire manger et de les envoyer faire la sieste. Ensuite on se pose, on a une petite sensation de faim alors on se relève pour aller se préparer quelque chose à grignoter.

Dans ces cas là, l'arme secrète c'est la tartine ultra-rapide.

IMG_3654

La recette se trouve ici (clic). Comme on n'est tout de même pas à 5 minutes près et parce que ça détend, on fait des petites décorations sur l'assiette avec du Balsamix.

Moralité : Heureusement qu'on a pensé au pain Poilâne pendant les courses !