Au Maroc, qu'il pleuve, qu'il neige ou qu'il fasse un soleil de plomb, on ne déroge jamais au fameux thé a la menthe quelque soit l'heure de la journée. C'est, on peut le dire, la boisson nationale marocaine, la boisson du riche comme du pauvre, la boisson modeste et raffinée.

Au Maroc, on est toujours accueilli par un thé à la menthe et on le propose toujours à nos invites, après n'importe quel repas, le matin pour le petit déjeuner ou dans l'après-midi pour accompagner des gâteaux.

La préparation du thé a la menthe est prise très au sérieux et c'est presque tout un art. D'ailleurs si on a un spécialiste dans « l'assemblée » c'est toujours devant lui qu'on dépose le service a thé et c'est un honneur pour lui de préparer le thé. Cela signifie qu'on reconnaît son « talent » et on dégustera le thé qu'il aura prépare en appréciant le dosage, l'allure du thé dans le verre, le goût sucre.

La préparation du thé est tout un art et c'est aussi l'art de la patience. Les vrais spécialistes du thé ne le préparent jamais en quelques minutes mais plutôt tranquillement tout en discutant. On prend son temps, on laisse le thé infuser, on vide l'eau, on recommence. Quelque fois on referme la théière après avoir ajoute un enieme morceau de sucre et on continue à discuter quelques minutes avant de commencer à verser le thé. Si on trouve qu'il n'est pas encore a point, on transvase de nouveau le thé dans la théière et c'est reparti pour un tour. L'art dans tout ça, c'est que malgré tout quand le thé arrive enfin dans notre verre, il est toujours aussi chaud !

Savez vous a quoi on reconnaît un thé réussi comme ça juste en le regardant ? A la mousse qui se forme à la surface du thé. On appelle ça « le turban ». Plus il y en a et plus le thé est réussi. L'autre tour de main c'est quand cette mousse reste pendant qu'on boit notre thé et quand le verre est vide, seule subsiste ce turban dans le fond du verre.

Les ingrédients pour le thé à la menthe sont :

-          du thé vert

-          de la menthe

-          du sucre

-          de l'eau

   

La menthe utilisée doit être de qualité : elle est parfumée, ses feuilles sont vertes, foncées, un peu rugueuse et surtout un peu fermes et bien accrochées a la tige. La menthe qu'on trouve dans les supermarchés ou sur les marches est rarement comme cela, souvent ses feuilles sont fragiles et tombent facilement.

Mon père en a eu assez de rechercher cette menthe alors il en a ramené du Maroc. Au moment du retour de vacances, il a emporte des racines de menthe en les conservant dans un linge humide le temps du voyage et les a replante en arrivant. Du coup tous les ans, nous avons une menthe parfaite, parfumée qui donne un thé délicieux

Pour préparer le thé, voici ma méthode :

Porter de l'eau a ébullition, en verser environ 1 verre dans la théière, bien faire tourner l'eau dans la théière avant de la vider.

Mettre dans la théière environ 1 à 2 cuillère a soupe de thé vert. Ajouter un verre d'eau, laisser infuser un peu et vider l'eau. Cela permet d'enlever l'amertume du thé vert. Recommencer l'opération encore une fois si on veut un thé léger.

Ajouter de l'eau dans la théière, ajouter la menthe et la pousser vers le fond en ajoutant dessus les morceaux de sucre (la quantité de sucre sera fonction du goût de chacun).

Laisser infuser 2 a 3 minutes, en verser 1 verre et le reverser dans la théière Recommencer l'opération plusieurs fois, cette opération servant a aérer le thé et permettant a la menthe et aux feuilles de thé de dégager tout leur arôme.

Goûter et servir. Faire comme les spécialistes : verser le thé dans les verres en levant la théière très haut pour verser !

Il existe sûrement d'autres façons de faire. Personnellement j'ai appris à le faire comme ça. 

Et en hiver quand je ne trouve pas de menthe qui tienne la route, ma foi je me rabats sur d'autres thés et surtout sur les thés Mariages Frères ! J'aime beaucoup le Wedding Imperial (the caramelise et chocolate) mais un de mes favoris reste le "Arabie, le thé des rois", melange de thé vert, de menthe royale, d'agrumes et d'epices, avec un gout legerement fleuri. Ils l'appellent le thé des Mille et Une Nuits et je trouve que ce nom lui va vraiment bien.